Aujourd'hui... faut sortir le dictionnaire. Ou faire une recherche sur internet, c'est selon. C'est japonais il parait, enfin au départ.

On va encore dire que je fais ma crâneuse mais tant pis. Après tout celui ou celle qui fait son crâneur ou sa crâneuse, c'est celui qui l'a inventé. Et toc.

J'ai fait du "mokume gane", soit un mélange de couleurs (3 ici), de translucide et d'une feuille métal (argentée ici, le doré, c'est pas trop mon truc...). Après avoir travaillé tout ça, faut couper des petits morceaux, comme si on épluchait et ça fait des couches. On dirait que j'ai découpé une tranche de saumon fumé !

DSC09798

Comment ça c'est rose ?? Cru, certes... mais cuit finalement, pas tant que ça !

Donc dans la famille "mon premier mokume gane", voici les boucles d'oreilles

DSC09808

Deux bagues

numéro 1

DSC09814

et sans mystère numéro 2

DSC09815

Un p'tit bracelet, de face

DSC09817

et de profil.

DSC09818

Puis quelques perles, accompagnées de perles spaghetti...

DSC09806

... reliées par du coton ciré orange et bordeaux (mon préféré, de chez Marie). Ah oui de l'innovation... pour une fois j'ai utilisé deux couleurs en même temps !!! Waouh si avec ça je n'intègre pas le livre des records... je comprends pas !

DSC09800

Des perles pour faire un sautoir, bien sûr !

DSC09803

Rien de bien compliqué, une fois de plus, mais j'aime bien ces nuances.

Et voilà c'est fini.